Qi Gong

Le Qi gong est un art énergétique de santé chinois traditionnel.

Il comprend de nombreux enchaînements s’adressant aux différents systèmes du corps. Étroitement lié à la médecine et à la philosophie chinoise, sa pratique associe mouvements lents, exercices respiratoires et concentration à travers un travail sur les méridiens et les points d’acupuncture.

Dans une approche qui unifie le corps et l’esprit, le Qi Gong permet d’aborder avec sérénité et confiance les différents moments de la vie et d’en améliorer la qualité en renforçant la santé et en apportant une meilleure stabilité corporelle, mentale, émotionnelle et énergétique.

Le Daoyin Yangsheng Gong

Les Qi Gong enseignées sont principalement les Daoyin Yangsheng Gong du professeur Zhang Guang De de l’université des sports de Pékin.

Il a créé cette méthode en associant la philosophie du Livre des Transformations (Yi Jing), la théorie de médecine chinoise  (Zang Fu Jing Luo) et la théorie des 5 éléments (Wu Xing)

Daoyin est un ancien terme qui désigne l’ensemble des exercices physiques énergétiques pour faciliter la circulation du qi dans le corps et “ainsi nourrir et préserver la vie” (Yangsheng).
L’idée fondamentale est que l’homme doit retrouver son lien avec la Nature et retrouver le calme pour  préserver sa santé.

Dans les séries d’exercices créés par le Professeur Zhang Guang De, l’attention est portée sur des mouvements qui viennent étirer certaines parties du corps, faire travailler les articulations par des rotations contrôlées comme au niveau des poignets et chevilles pour stimuler les méridiens et agir sur certains points d’acupuncture.
Les zones de concentrations indiquées servent à conduire le qi sur un point d’acupuncture particulier ou une zone déterminée du corps.
La respiration vient appuyer le travail de conduction énergétique, elle est essentielle à la circulation du qi dans le corps.